• Ajouter à vos favoris
• Page d'Accueil  • Livre d'Or • Contact • Adhérer à la Newsletter
 Histoire
 Les Collections
 Visite Virtuelle
 Les Services
 Expo Temporaire
 Conférences/Anim.
 L'actualité
 L'agenda
 La Boutique
 Les Tarifs
 Infos Pratiques
 Télécharger
 Liens Amis
 Partenaires
 Crédits
 Rechercher :
 EXPOSITION TEMPORAIRE
 
 «Patrimoines et photos»
Février/mars 2017
Grâce la mise en place d’ateliers, les enfants et les adolescents des établissements scolaires* ont pu donner leurs propres visions du territoire où ils vivent (les paysages de leur quotidien au sens le plus large possible, comment ils les appréhendent), par le truchement de la photographie, après avoir découvert l’univers de la photo et différentes techniques proposées par le photographe.


* Les élèves ayant participé à ce projet sont des groupes volontaires des collèges Emile Falabrègue et Saint-Joseph de St-Bonnet-le-Château, des élèves du CP au CE2 de l’école des Mésanges à Saint-Bonnet-le-Château, des élèves de CM1-CM2 de l’école d’Estivareilles et des élèves de CM1-CM2 de l’école de Luriecq.

 «Pastels» Danielle Ducreux (Blot-Ducreux)
Février/avril 2017
Nous voici devant plus d’un quart de siècle de tableaux, accomplis par Danielle Ducreux (Blot-Ducreux) “devant le motif” : des intérieurs, des livres, des outils, des vanités, des maisons rurales proches de Montbrison, des friches industrielles à Saint-Etienne, des gens d’ici, hommes et femmes en portrait... car elle n’a jamais douté de la capacité du dessin à dévoiler le monde, à le décrypter et le rendre sensible, dans une répétition qui suscite parfois des différences infimes, mais fécondes et dans la multiplication desquelles le réel trouve sa vérité.

 «L’objet du portrait», une histoire de représentation
8 juillet - 5 novembre 2017
L’exposition «L’objet du portrait, une histoire de représentation» questionne la capacité de représentation des objets. L’exposition a pour point de départ les objets intégrés aux portraits dans l’art. Loin d’être négligeables, ils apparaissent souvent comme des clés de lecture de l’identité des personnages représentés. Ils incarnent ainsi des hommes, des femmes, des enfants et, souvent, au-delà, des sociétés. Mais la lecture de ces objets est-elle univoque ? Pourquoi et comment l’objet devient-il sémiophore ? Peut-il véritablement représenter un individu ou une société ? En quoi leurs représentations participent-t-elles de constructions identitaires ? Ces questionements sur l’objet, ses représentations, sa place dans la société, conduiront à nous interroger sur la place des objets dans les musées de société. Cette exposition a également pour volonté de décloisonner les patrimoines .

 
 
 
© ECOMUSEE DES MONTS DU FOREZ- 2006